Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 00:10

Vu par notre ami Dominique Goubelle

.

undefined
Vote des lecteurs sur blog-territorial

Cliquez pour envoyer un commentaire audio

Partager cet article

Repost 0
Published by blog-territorial - dans Détente
commenter cet article

commentaires

Psestos 31/01/2008 12:21

Tout à fait d'accord sur le fait qu'on peut prendre un point de vue tranché et ne pas forcément prendre de pincettes, c'est le propre du caricaturiste ou du chroniqueur.Je m'étais emporté sur une vision très (trop à mon goût) réductrice de la banlieue qui est à double tranchant en terme de perception.D'accord pour dire qu'une police de proximité qui crée une relation de confiance avec la population, c'est autre chose que de voir tourner les loustics de la BAC en douce dans une voiture banalisée : ça c'est flippant, et même quand on a rien à se reprocher, je vous garantie qu'on n'en mène pas large. En plus, c'est comme la blague de "Homme blanc couper du bois, hiver très rude". La mamie du coin, elle voit la BAC, elle dit "Ah, si la police est là, c'est qu'il y a des vols", et on monte d'un cran dans le sentiment d'insécurité : Sarkozy, ten points...Et puis je suis vieux jeu, maintenant il parait que la BAC, à côté des CRS et des drônes à la Palestienne, c'est du social...

grégory 30/01/2008 14:50

oh ce dessin est rigolo. J'ai fait moi même quelques billets sur la cité, mais celle des années 80, et je remarquais avec humour qu'elle avait bien changé. Je pense que c'est une forme de respect que de la caricaturer. Prendre des pincettes avec certains sujets c'est  faire preuve de condescendance.Je note simplement que le dessin évoque une police de proximité qui n'existe plus, et sans elle il est bien difficile désormais de concevoir un tel plan (cocaine, portables...) ah ah ah

Psestos 29/01/2008 06:36

Pourquoi pas ? Ce serait avec plaisir, même si mon "terrain", en terme de sciences humaines, est assez éloigné des questions de la banlieue, et que je manque probablement du recul nécessaire. N'hésitez pas à me contacter si vous le souhaitez le moment venu. Il y a certainement de la place pour une contribution, si modeste soit elle.Bonne continuation à votre site.

Franck Confino 29/01/2008 01:31

Je ne répondrai pas à la place de l'auteur puisque Dominique l'a déjà fait comme on peut le lire dans votre billet  une vision réductrice de la banlieue  ... mais je vous donnerai juste mon point de vue de "directeur de la publication" - terme un peu pompeux mais dont j'assume l'entière responsabilité ;)D'abord sachez que les dessins de Dominique me font toujours rire mais qu'il ne faut pas forcément y voir un "message", ni encore moins une analyse ! Sous sa plume féroce, Dominique livre "sa" vision artistique du monde... pour nous faire rire ou susciter des réactions.Ensuite (et surtout) MERCI car pour ma part, l'objectif de ce post est atteint avec votre commentaire. L'article-teasing a en effet permis de susciter au moins une réaction : la vôtre ! En effet, si (une fois n'est pas coutume) j'ai choisi de publier ce "dessin du jour" sous forme d'article, c'est que nous préparons en effet sur blog-territorial un dossier sur les banlieues, qui sortira après mars... et qui dénonce notamment ces clichés dont souffre la banlieue. A commencer par le regard d'un très beau livre "Clichy sans cliché" édité par la ville de Clichy-sous-Bois (93). Et nous terminerons sur le plan "Espoirs banlieues", sur lequel je n'ai, comme vous, strictement aucun jugement de valeur ! Je vous invite même à y travailler ensemble, qu'en pensez-vous ? Vos connaissances en sciences humaines pourraient nous être précieuses !

Psestos 28/01/2008 14:28

Deux points d'analyse :Humour difficile à cerner.Analyse un peu réductrice du point de vue d'un dessinateur-chroniqueur...Moi-même fils de la cité, ou du quartier comme on dit aujourd'hui, ça m'énerve de voir une banlieue ou un quartier pauvre résumés à ça.Oui ce qui est décrit dans ce dessin, ça existe, mais il faut se battre pour que ça change, et que l'image aussi change. Mais moi comme d'autres,  Fromages, blacks ou rebeus; nous exerçons des positions intégrées dans la société, parfois avec des responsabilités pour lesquelles la rudesse des règles de la banlieue donne aussi des atouts dans le management... : analyse des situations à risques, réactivité et clairvoyance, rapidité, franchise, humour...Alors ce dessin m'énerve parce qu'il est facile, qu'il ne pose pas les vraies questions, et qu'il est révélateur trop souvent de l'analyse faite par certains de mes amis fonctionnaires territoriaux : trop loin de la réalité, pour beaucoup, pour comprendre. A l'ouest, pour parler français. Et je ne parle pas du plan de Madame Amara que je je juge pas, ne le connaissant pas encore. A l'auteur, peut mieux faire, et sans rancune.

Attention, le blog a déménagé!

ATTENTION : vous êtes égarés sur les archives de blog-territorial...
Depuis 2011, le blog a déménagé et a continué sa vie ici :

BT.jpg

Editeur

Directeur de la publication : 
Franck Confino 

Texte Libre

   Inscrivez-vous à la newsletter   Contactez-nous

 

auwwwergne.com
Recommandé par des Influenceurs

C'est forcément ici !

 

 

 

Et pour finir...

 

internautes sont égarés ici et trouveront leur bonheur par là !
 

Avril 2006 - Novembre 2010

 

Contrat Creative Commons

Blog-territorial
by Adverbia est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.
Basé(e) sur une oeuvre à www.blog-territorial.fr.