Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2006 1 08 /05 /mai /2006 00:01

 

Le 24 avril, Stéphane ouvrait le sujet Communication et NTIC en posant la question : « Selon sa taille, ses buts, quelles sont les façons d’initier une communi-
cation optimale pour une collectivité locale d’enver-
gure ? », tout en précisant « Je défends le traitement mixte papier et web selon les cibles ».

 
Voici donc la première synthèse d'un sujet qui, au sein du forum de blog-territorial, a suscité nombre de débats et ouvert plusieurs pistes de réflexion.
Sur une question qui appelle autant de réponses qu'il existe de collectivités, la mixité de traitement "papier" et "web" en fonction de la cible est un postulat qui semble faire l'unanimité. 

Il existe une presse territoriale de qualité qui n'a pas à rougir devant les supports vendus en kiosque. Ses suppléments thématiques rendent de réels services à 
son lectorat. Parallèlement, les sites Internet - qui ont désormais toute leur place au sein des collectivités -
sont progressivement "complétés" par le développement
de blogs, de services SMS ou vidéos sur les téléphones portables. En matière de multimédia, n'oublions pas les nouvelles enseignes interactives urbaines, les films insti-
tutionnels... Bref, les supports existent en nombre. Mais, comme le souligne très justement Jef, « ce n'est pas
parce que mon voisin a créé un site Internet que je vais me lancer dans la même démarche
». Le choix d'un sup-
port doit dépendre des cibles et objectifs stratégiques
. On sait par exemple que ce sont les 31-50 ans qui consultent le plus les supports interactifs...

 

Les NTIC, une révolution en deux volets

Le premier volet de la ré-
volution des NTIC dans le secteur public a concerné les sites Internet. Les ser-
vices de proximité, le télé-
chargement de formulaires en ligne, les demandes d'actes d'état-civil à dis-
tance, les téléprocédures, la dématérialisation des marchés publics, la signature électronique... voilà en quoi les NTIC ont révolutionné les services rendus aux admi-
nistrés* comme l'organisation des services administratifs.
 

Le second volet est en train de naître et concerne les forums et blogs territoriaux. La communication publique s'ouvre au monde. Les institutions osent la transparence pour communiquer avec leurs citoyens et leur offrir les moyens de communiquer entre eux. Les NTIC, nouvelle Perestroïka dans la communication publique ?
 

Lire la suite>>>

Par exemple, comme l'expose très clairement Stéfan Faveraux, le blog territorial, s'il ne remplace pas les réunions ou comités de quartier, peut les compléter
pour plusieurs raisons :

Il ne faut pas omettre le rôle "citoyen" du blog territorial au sein d'une collectivité : lutter contre la désaffection trop souvent constatée à l'égard du monde politique, notamment chez les jeunes. Loin des grands discours, s'intéresser à la "vie de 
     la cité" reste le premier pas vers un engagement
     politique.
 

Le support écrit qu'est le blog peut devenir un facilitateur d'échanges pour certaines personnes qui ont des difficultés à prendre la parole en public ou à poser un argumentaire oral construit. Il offre ainsi une tribune d'expression à ces
     citoyens qui restent traditionnellement en retrait
     des débats publics ou réunions de quartiers.
 

Enfin, et ce ne sont pas les moindres utilisateurs d'Internet, quid des jeunes ? Le blog devrait ramener cette tranche d'âge qui a une piètre image du politique vers une plus grande participation à la vie locale et leur offrir un
    nouveau regard sur l'action des élus.

Ouvrir le débat aux citoyens, donner un visage humain à une administration désincar-
née
, tout en organisant des services de proximité entre les administrés... voilà la
vraie révolution du blog. Mais combien de temps faudra-t-il encore attendre avant de voir, dans toute collectivité d'importance, des blogs institutionnels de quartier, animés par leurs représentants et reliés par flux RSS au site d'informations de la ville ?

 

Dans quel but ?

Au-delà des supports en eux-mêmes, chacun se prête à défendre la définition d'une réelle stratégie propre à l'histoire, aux besoins et aux méthodes de chaque collecti-
vité, qui intégrerait dans les services administratifs une réflexion transversale et permanente sur les NTIC. (Voir à ce sujet l'article de Patrick Lamarque, De quelques tectoniques locales).
 

Permettre à l'administration de rendre de vrais services aux administrés, donner la parole aux citoyens, véhiculer une information locale de qualité, tisser de véritables liens à l'intérieur d'un territoire : tels sont déjà les esquisses d'une communication optimale...

 
Nous remercions notamment Jef et Stéfan Faveraux
pour leur participation à cet échange.

 

* Les administrés sont d'autant plus sensibles aux progrès de "l'administration en ligne" que la France, septième nation de l'Internet dans le monde, comptait en mars 2006, selon
Médiamétrie, 26,7 millions d'internautes de plus de 11 ans. Désormais, plus de la moitié des foyers français sont équipés d'un ordinateur, et 84% des internautes sont connectés en haut débit.

 

Customer Reviews at eShopperForum.com

Cliquez pour envoyer un commentaire audio

Partager cet article

Repost 0
Published by blog-territorial - dans Les lundis du forum
commenter cet article

commentaires

Attention, le blog a déménagé!

ATTENTION : vous êtes égarés sur les archives de blog-territorial...
Depuis 2011, le blog a déménagé et a continué sa vie ici :

BT.jpg

Editeur

Directeur de la publication : 
Franck Confino 

Texte Libre

   Inscrivez-vous à la newsletter   Contactez-nous

 

auwwwergne.com
Recommandé par des Influenceurs

C'est forcément ici !

 

 

 

Et pour finir...

 

internautes sont égarés ici et trouveront leur bonheur par là !
 

Avril 2006 - Novembre 2010

 

Contrat Creative Commons

Blog-territorial
by Adverbia est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.
Basé(e) sur une oeuvre à www.blog-territorial.fr.