Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 18:00

par Patrick Lamarque


Après "Il y a urgence à bloguer", nous publions ici quelques belles feuilles de la mise à jour du livre "Le blog territorial, nouvel enjeu de la communication locale" dont est tirée cette nouvelle préface.



Les techniques émergentes ne chassent pas les précédentes. Elles en complètent le paysage en lui ajoutant une strate nouvelle, colorée par leur propre logique. Ces temps-ci, on mesure combien l’Internet est désormais installé comme une évidence. Mais, dans le même mouvement, nous le voyons muter profondément sous nos doigts agiles.





Je fais référence, évidemment, à la lame de fond du web 2.0. Elle modifie radicalement notre rapport à l’outil Internet. Plus question de le limiter à la recherche d’informations ou à sa fonction de centre commercial à domicile. Nous nous en servons, de plus en plus, comme d’un moyen d’échange. Autrement dit, après l’explosion de la blogosphère et avec l’émergence des Facebook et autres Twitter, ce média change de nature : d’asymétrique, il devient rapidement symétrique.



Internet n'oppose plus d'un côté les informateurs et de l'autre les informés, mais chacun devient simultanément les deux dans une relation dialogique qui s'incrémente d'elle-même


Il n’oppose plus d’un côté les informateurs et de l’autre les informés, mais chacun devient simultanément les deux dans une relation dialogique qui s’incrémente d’elle-même. C’est ce ping-pong électronique qui crée l’effet buzz auquel chacun est justement attentif. Avec une conséquence majeure pour la démocratie, puisqu’il deviendra inévitablement un lieu central de la structuration des opinions obligeant à une rénovation des métiers d’influence et des stratégies institutionnelles.


Tous leaders

On l’a vu à l’occasion de la campagne sur la constitution européenne : alors que, des politiques aux journalistes en passant par les chefs d’entreprises, les puissants comme les savants exprimaient leur accord sur le projet présenté à référendum, un certain nombre de sceptiques commencèrent à s’exprimer sur la toile. Petit à petit, ils coagulèrent une opinion inquiète, avec laquelle ils se trouvaient en phase. Dans le plus grand mépris des précédents. Et l’on a constaté le résultat.


Une contre-expertise accompagnant les débats de société (...) puissante parce que collaborative.


Ainsi a émergé sur ce médium libre, ouvert et bon marché, une contre-expertise accompagnant les débats de société (CPE, intermittents du spectacle…). Citoyenne ou pas, c’est une question d’avis personnel. Experte ou non, difficile de le savoir car on ignore qui parle. Mais, en tout cas puissante parce que collaborative. D’ailleurs, ces réseaux en perpétuelle reconstitution son techniquement appuyés par Google, qui valorise l’information par les liens qui pointent vers elle.

Leur impact réside aussi dans la rapidité de leur prise de parole. Il ne se passe pas un événement sans qu’apparaissent, une à deux heures plus tard, une vidéo sur Dailymotion ou sur YouTube, aussitôt commentée et reprise de blog en blog. Ainsi se mettent en place de véritables dynamiques d’opinion, non plus sur une base hiérarchique mais selon un dispositif affinitaire.

Qui est leader dans ces communautés ? Qui lui confère sa crédibilité et son influence ?


Toutes ne sont pas importantes : la dernière frasque de Paris Hilton n’a certainement pas le même poids, indépendamment du nombre de reprises, que l’expression ou le geste malheureux d’une personnalité politique. Mais certaines connaissent un réel succès comme cette chaussure lancée à la figure de Georges Bush par un journaliste iranien, qui fit exploser les ventes du fabricant turc de la dite godasse et acheva de ridiculiser le président sortant.


Pour le communiquant, les principales questions qui se posent alors sont celles-ci : qui est leader dans ces communautés ? Qui, en relayant largement une information, lui confère sa crédibilité et son influence ?


Le processus du tri sélectif

Pour l’émetteur qui cherche à acquérir de l’influence sur une thématique, l’essentiel consiste à créer autour de lui tout un écosystème qui relaiera ses messages. Car nous nous orientons de plus en plus vers une économie de la recommandation. Si bien qu’il deviendra moins utile d’acheter des bannières accrocheuses et clignotantes et, de plus en plus indispensable de faire recommander ses messages par des personnes crédibles dans leur environnement : fils d’information (flux RSS) social bookmarking, voilà les processus de leadership du temps présent.
                                         





La valeur ajouté la plus précieuse réside dans la qualité du tri des données succeptibles d'intér
esser l'internaute, dans le vaste univers de la toile.


Parce qu’avec l’accroissement « himalayesque » de l’information à traiter, pour l’internaute déboussolé, la valeur ajoutée la plus précieuse réside dans la qualité du tri des données susceptibles de l’intéresser dans le vaste univers de la toile. Être citoyen aujourd’hui c’est trier activement. Ses inputs comme ses outputs.


Ce constat oblige à réévaluer notre vision de la démocratie.


Ce constat oblige à réévaluer notre vision de la démocratie. Elle ne se résume plus dans la confrontation de cavaleries d’idées encadrant des bataillons de militants sur le front rectiligne qui va de la gauche à la droite, mais dans un tourbillon d’émotions, d’avis, d’affirmations venues de n’importe où  pour traverser le tamis de notre raison.

C’est sur cette dynamique-là qu’il s’agit de surfer, pour les politiques et leurs collaborateurs. Autant dire qu’ils doivent se trouver à l’aise dans les hauts comme dans les bas qui secouent l’opinion, en apprenant à dominer les hauts et à repriser les bas.


Retrouvez ces 3 entretiens vidéos avec Patrick Lamarque, publiés l'an passé sur BTV

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick Lamarck - dans Le livre
commenter cet article

commentaires

Attention, le blog a déménagé!

ATTENTION : vous êtes égarés sur les archives de blog-territorial...
Depuis 2011, le blog a déménagé et a continué sa vie ici :

BT.jpg

Editeur

Directeur de la publication : 
Franck Confino 

Texte Libre

   Inscrivez-vous à la newsletter   Contactez-nous

 

auwwwergne.com
Recommandé par des Influenceurs

C'est forcément ici !

 

 

 

Et pour finir...

 

internautes sont égarés ici et trouveront leur bonheur par là !
 

Avril 2006 - Novembre 2010

 

Contrat Creative Commons

Blog-territorial
by Adverbia est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.
Basé(e) sur une oeuvre à www.blog-territorial.fr.