Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 16:40

par Carole Massias


Aujourd’hui, les villes françaises, inscrites dans un processus de métropolisation développent des dispositifs de communication de plus en plus sophistiqués pour affirmer une identité culturelle en mutation accélérée.
La métropole Marseille-Provence, élue capitale européenne de la culture pour 2013, est un parfait exemple de l’utilisation active d’un dispositif innovant au profit d’un territoire en construction : la web TV.



Une importante mobilisation des web TV marseillaises au service des objectifs de Marseille-Provence 2013


Qu’elles soient associatives ou individuelles, officielles ou non officielles, il existe sur la toile une multitude de web TV valorisant Marseille et sa culture. Et pourtant, cette mise en lumière n’est pas une mince affaire étant donné les forts manques que cette ville devrait combler d’ici 2013 (cf. dossier de candidature, p.201): rejet en masse par les marseillais du projet de constitution européenne, ce qui leur confère une image de « mauvais européens » ; activité culturelle faible ; chômage et délinquance élevés ; vétusté urbaine ; faible maillage des transports en commun.

Toutefois, les atouts et le potentiel culturel de Marseille sont nombreux (cité cosmopolite, cadre et climat exceptionnels, cultures marseillaise et méditerranéenne fortement ancrées etc.). Le soutien de l’Union européenne depuis 1995 a de plus permis le développement de nombreuses actions sociales, une requalification urbaine, une baisse du chômage et de la délinquance, un renforcement du lien social…

Le projet Marseille-Provence 2013 est une excellente opportunité pour permettre à ce territoire de mettre à profit ces grandes actions entreprises depuis bientôt 15 ans. Les exigences du projet étant de créer un rayonnement européen et international de la métropole, d’enclencher des effets durables (préparation de l’après 2013), d’en faire un projet citoyen (implication de l’habitant) et d’œuvrer pour le renouveau du territoire, il est intéressant de constater l’importante mobilisation des web TV se mettant au service de ces objectifs.



L’association « Marseille-Provence 2013 » fondée en 2007, par la ville de Marseille et par Marseille-Provence Métropole et en charge de la mise en œuvre et de la promotion du projet est dirigée par Bernard Latarjet, ancien conseiller de Jack Lang. Son conseil d’administration est composé de différentes institutions : ministère de la culture et de la communication, collectivités territoriales, établissements publics, monde économique, et universités.

Communiquer ensemble !


Pour l’équipe communicante de « Marseille Provence 2013 », l’important est de considérer la communication dans son sens premier qui est de « partager », de « participer à quelque chose ». Communiquer est une manière d’être ensemble, de mettre en commun des idées et des personnes.

La communication de Marseille 2013 est construite principalement sur une approche participative dans laquelle les actions de mobilisation sont particulièrement privilégiées

C’est pourquoi la communication de Marseille 2013 est construite principalement sur une approche participative, encouragée par la pratique et dans laquelle les actions de mobilisation sont particulièrement privilégiées.
 


Donnant la priorité aux
médias numériques (création en 2008 de 2.013 Médialab, un projet média culturel participatif dans le prolongement du blog 2.013.) l’équipe communicante du projet, encourage toutes sortes d’initiatives de professionnelles et d’amateurs, pour la création de web TV au service de la capitale culturelle.

Pour ne citer que quelques exemples…


Mativi-Marseille, mise en œuvre par Jacques Hubinet, réalisateur, directeur des « Films du Soleil » et… fils du chef machiniste de Marcel Pagnol, reprend globalement les grands objectifs du projet européen. Il donne avant tout la parole aux marseillais à travers des interviews de personnalités, de professionnels et d’habitants et leur permet d’exprimer leurs espoirs pour l’avenir de leur ville.
La web TV associative TV2013 en partenariat avec le Réseau marseillais reprend les grandes orientations de Marseille 2013 sous un angle humoristique.

D’autres TV associatives sur la toile, sont quant à elles entièrement « éditorialisées » par les habitants des quartiers  dans le respect des règles en vigueur mais dans une liberté absolue d'expression.: Cinq et Six , 2 mars TV, Tabasco Vidéo,  O2zone TV … revendiquent une utilité sociale, culturelle, économique et démocratique.

La fierté qu’ont les habitants de la métropole d’appartenir à la culture Marseillaise se ressent sur la toile. Certains marseillais même participent au rayonnement international de la capitale européenne de la culture, en valorisant l’image de la France toute entière. Emmanuel Josselin, étudiant à Sciences Po Aix-En-Provence, a crée sa propre web TV, Manu-TV. A travers une série de reportages vidéo, ils invitent les français à redécouvrir leur pays en découvrant le Québec.



Marseille-Provence 2013 représente 130 communes, 2.253.000 habitants, 10 millions de touristes par an, 400 millions d’euros pour la culture. Elle s’étend sur un territoire géographique de 4600 km2 et son territoire numérique ne cesse de s’étendre grâce aux web TV qui fleurissent à vue d’œil sur la toile. La forte mobilisation des habitants dans la promotion de leur territoire, à travers ce média semble être le signe que la communication participative et citoyenne est belle et bien enclenchée !


Marseille-Provence 2013 : Décryptage avec Bernard Latarjet


Partager cet article

Repost 0
Published by blog-territorial - dans Web 2.0
commenter cet article

commentaires

Attention, le blog a déménagé!

ATTENTION : vous êtes égarés sur les archives de blog-territorial...
Depuis 2011, le blog a déménagé et a continué sa vie ici :

BT.jpg

Editeur

Directeur de la publication : 
Franck Confino 

Texte Libre

   Inscrivez-vous à la newsletter   Contactez-nous

 

auwwwergne.com
Recommandé par des Influenceurs

C'est forcément ici !

 

 

 

Et pour finir...

 

internautes sont égarés ici et trouveront leur bonheur par là !
 

Avril 2006 - Novembre 2010

 

Contrat Creative Commons

Blog-territorial
by Adverbia est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.
Basé(e) sur une oeuvre à www.blog-territorial.fr.