Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2006 3 04 /10 /octobre /2006 00:00

par Georges Blaszczyk

 

Diplômé de l'IEP Strasbourg, Georges Blaszczyk est entré à la mairie de Pfastatt (Haut-Rhin) en 1979. « Dans mon esprit, c'était pour quelques mois. J'y suis encore. DGS depuis 1984. J'ai l'impression que c'était hier », confie-t-il. Après que Pfastatt ait reçu
le premier prix du blog citoyen dans la catégorie collectivités, le Directeur Général des Services - porteur du projet - revient sur l'aventure passionnée et passionnante de ces blogs.

 

La commune de Pfastatt a connu un sinistre économique de très grande ampleur au début des années 2000. L'usine Texunion, qui y était implantée, employait du temps de sa splendeur plus de 1 600 personnes. A partir de 1990, l'entreprise connaît des années noires.
Réorganisation, plans sociaux, résistances... le schéma est classique, tout comme son dénouement : le rideau tombe définitivement en décembre 2000. Les conséquences sociales, économiques et financières sont terribles, même si ces événements ne font pas la Une de la presse nationale.
Un investisseur s'intéresse au site qui représente 10 % de la surface bâtie de la commune. Après négociation, il est décidé de diviser le site en deux entités distinctes. 20 ha sont réservés à l'habitation, 13 ha aux activités tertiaires et commerciales. Le challenge à relever est d'importance car le Domaine de la Cotonnade est susceptible d'accueillir dans les huit ans à venir plus de 800 ménages, soit un accroissement potentiel de la population de près de 30 %.

 

La communication autour de ces événements est délicate. Dans un premier temps il a fallu accompagner le déclin et la mort de l'entreprise. Dorénavant, il faut la redéployer dans deux directions : les habitants de Pfastatt, pour leur rendre la fierté d'appartenir à une communauté qui fonctionne, et les personnes extérieures (investisseurs potentiels et futurs habitants), pour leur donner une image positive de la ville.


L'Escal': un espace socio-culturel, comprenant la bibliothèque-médiathèque, la ludothèque, le centre médico-social, un relais parents assistantes maternelles, le poste de police municipale.

 

Le blog : idée innovante

L'idée innovante est d'utiliser pour notre communication la technique du blog dont on parle beaucoup, mais que les collectivités ne se sont pas encore appropriée. Les avantages par rapport à un site internet classique sont pourtant nombreux. L'originalité de cet outil, la simplicité de sa mise en oeuvre, son caractère participatif, la possibilité d'y adopter un ton non conformiste, d'y aborder des sujets très divers, nous ont incité il y a deux ans à nous lancer dans ce qui était alors une expérimentation.

 

L'image d'une commune touchée par un sinistre économique est négative : commune en difficulté financière, qui à très court terme devra réviser son budget à la baisse, crainte d'une augmentation considérable des impôts locaux... Le manque à gagner résultant de la disparition de Texunion étant presque équivalent à la totalité de la taxe d'habitation encaissée en une année !

Pour combattre cette fatalité et inverser cette image, il est décidé de s'appuyer sur ce qui fonctionne bien, c'est-à-dire la vie associative, sportive et culturelle. En effet, il y a à Pfastatt plus de 40 associations, fédérées par l'Office Municipal des Sports, Arts et Loisirs (OMSAL). Leur dynamisme et leur rayonnement sont très importants.

 

La démarche mise en oeuvre

En mai 2004, alors que se termine la phase de démolition des bâtiments de l'entreprise Texunion, la société de Gymnastique Espérance, club phare de la gymnastique rythmique française, organise des Championnats de France dans cette discipline.
Et ces championnats ne seront pas sans lendemain : ils seront immédiatement suivis par une finale de la Coupe de France de Volley et de la 8ème édition du Festival de Théâtre Môm'en scène qui regroupe chaque année une vingtaine de troupes théâtrales de jeunes. C'est l'occasion de mettre en valeur la vie culturelle, sportive et associative.

Pourquoi un blog ?

En tant que DGS d'une commune de plus de 8 000 habitants, j'ai maintes fois été sollicité pour la mise en place d'un site internet traditionnel. Avec une constatation : beaucoup d'entre eux se ressemblent. Ils sont formatés sur le même schéma et nous cherchions inconsciemment une formule qui aurait une plus grande « valeur ajoutée ». Début 2004 nous avons découvert les blogs et été conquis par la facilité de leur mise en oeuvre. Nous avons donc opté pour la technique du blog, plutôt que pour celle du site traditionnel.

A l'affiche à Pfastatt

A ce jour, « A l'affiche à Pfastatt » comprend 1 430 notes, soit en moyenne près de deux par jour. Elles sont accessibles par 60 entrées différentes par catégories, par les archives, par une recherche à partir d'une barre de recherches. « Un jour... » comprend 461 notes, 39 entrées différentes par catégories. 

Un jour à Pfastatt

De nombreuses photos sont mises en ligne, soit pour illustrer les articles, soit dans des albums photos, 19 à ce jour, consacrés à certains thèmes ou évènements. Nous portons un effort tout particulier sur la qualité des photos qui font partie intégrante de la prestation proposée. Nous sommes en train d'expérimenter la vidéo. Une dizaine sont en ligne, qui connaissent un grand succès. L'une d'entre elles a été visionnée plus de 1 300 fois en huit mois.
Toute l'actualité est passée au crible.
Les lecteurs ont la possibilité de s'abonner à un avis de mise à jour. Ils peuvent aussi laisser des commentaires (565 à ce jour).

 


de gauche à droite: Daniel Schaerer, adjoint au maire (participe aux blogs par des textes et photos), Jean Paul Gitta, journaliste retraité qui gère la rubrique basketball, GB (cad moi même), Alexandre Gotz, étudiant, ancien animateur du blog du CMJ, qui est passé dans la cour des grands, Sylvia Sedler, adjoint administratif à la mairie(photos, illustrations), Roland Zeller, un Pfastattois passionné d'écriture, poète. A l'arrière, Vincent Zimmer (vidéo). NB: nous avons la particularité d'avoir plusieurs milliers d'heures d'archives vidéo.

 

 

Maintenant, nous avons dépassé le stade de l'expérimentation. L'aventure continue et plus personne ne pense à réaliser un site internet classique.

 

Extrait d'un texte disponible dans son intégralité dans le livre "Le blog territorial, nouvel enjeu de la communication locale"

Voir site des éditions Territorial

 
A noter : Le jury du prix Territoria 2006 a désigné la ville de Pfastatt lauréate de la catégorie Communication pour  son action "participative et motivante par les blogs".  

 

Customer Reviews at eShopperForum.com             
Cliquez pour envoyer un commentaire audio

Votez pour cet article sur "Fuzz !"

Partager cet article

Repost 0
Published by blog-territorial - dans Stratégies
commenter cet article

commentaires

bravo 11/11/2006 00:36

Je suis allée voir suite au prix territoria obtenu par cette ville. Ma conclusion est que c'est un travail remarquable, touffu et interessant. Des articles écrits par une vraie plume quand le sujet s'y prête et, ma foi, de belles illustrations. Tout cela change des sites habituels. Cela donne envie d'habiter à Pfastatt. Si c'est le but recherché, c'est probablement gagné.
Félicitations aux promoteurs et aux auteurs.

blog-territorial 11/11/2006 15:14

Ce prix Territoria 2006 (organisé, comme chaque année par l'Observatoire National de l'Innovation Publique) ne nous avait pas échappé... et, vous avez raison, il méritait d'être signalé : nous venons d'ailleurs de mettre à jour notre billet !
Le but recherché était certainement la revalorisation de l’image d'une commune "sinistrée" économiquement après la disparition de l'usine Texunion... et au final, oui, cela donne envie d'y habiter ! Pourvu maintenant que cela donne aussi envie à d'autres collectivités d'ouvrir leur blog...

Dominique 04/10/2006 18:28

Je rêve d'avoir un DSG qui soit aussi au fait des NTIC que vous. Quel confort cela doit être pour votre webmaster.Bravo. Et votre prix du Blog Citoyen est amplement mérité.Dominique PaulinMairie de Fontaine

blog-territorial 04/10/2006 19:21

Tout à fait Dominique, c'est un peu le "DGS rêvé" :o)
Il faut avouer qu'il sera difficle de trouver une personne aussi au fait des NTIC mais, également, aussi disponible et motivée au sein de la collectivité que l’est Georges Blaszczyk à Pfastatt. Son implication est totale et c'est lui qui est à l'origine de tous les blogs.
"C'est moi qui continue à les faire vivre (évidemment en dehors de mes heures de travail, en général entre 22 heures et 1 heure du matin) assisté de quelques personnes convaincues de l'intérêt de la chose, et surtout prêtes à donner de leur temps. " nous a-t-il écrit par ailleurs... et même au-delà d'une heure du matin comme peut en témoigner l'horaire de certains de nos échanges !
Oui, le prix était mérité...

Attention, le blog a déménagé!

ATTENTION : vous êtes égarés sur les archives de blog-territorial...
Depuis 2011, le blog a déménagé et a continué sa vie ici :

BT.jpg

Editeur

Directeur de la publication : 
Franck Confino 

Texte Libre

   Inscrivez-vous à la newsletter   Contactez-nous

 

auwwwergne.com
Recommandé par des Influenceurs

C'est forcément ici !

 

 

 

Et pour finir...

 

internautes sont égarés ici et trouveront leur bonheur par là !
 

Avril 2006 - Novembre 2010

 

Contrat Creative Commons

Blog-territorial
by Adverbia est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.
Basé(e) sur une oeuvre à www.blog-territorial.fr.