Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 11:05

En entreposant les données publiques d’organismes de son agglomération dans data.rennes-metropole.fr, la ville de Rennes et Rennes Métropole ont réalisé une démarche inédite pour une collectivité française de cette taille… et gagné leur place dans la sélection du trophée e-Démocratie.

 

Image 30

 

Initié en mars dernier et lancé fin juillet, le site data.rennes-metropole.fr suscite l’intérêt des universitaires de toute l’Europe et la curiosité de grandes métropoles françaises qui songent à l’imiter : Montpellier, Nantes, Lyon, Le Havre, etc. Il repose sur le principe de l’ouverture des données publiques ou Open Data.


Image 2Provenant du monde anglo-saxon, l’Open Data consiste pour les collectivités, détentrices d’un certain nombre de données, de les rendre accessibles. Initialement, elles ne servaient qu’en interne à améliorer le service public. Son intérêt repose sur un principe simple : croiser deux bases de données dans le but d’en créer une troisième qui deviendrait un service public à part entière via une application web ou smartphone.


Ce projet hors du commun nous a donné envie d’en savoir plus. Xavier Crouan, directeur de l'Information et de l'Innovation numérique de Rennes Métropole et de la Ville de Rennes,  a accepté de répondre aux questions de blog-territorial.

Xavier Crouanblog-territorial (BT). Pouvez-vous nous présenter le site data.rennes-metropole.fr ?
Xavier Crouan. Data.rennes-metropole.fr, c’est un outil aux multiples facettes : un entrepôt de données, un lieu où vous pourrez accéder aux données libérées, un lieu d’échange entre citoyens et bientôt un répertoire de services créés grâce à ces données. Les éléments présents sont multiples. On y trouve par exemple des données liées au transport dans l'agglomération, l'état d'occupation des parkings, le trafic en temps réel, l’état de fonctionnement des vélos en libre service Vélo Star, ainsi que celui des escalators et bientôt le plan des jardins de la ville, qui semble anodin mais peut être utile pour répertorier les jeux pour enfants et les arbres remarquables. Certains réfléchissent à un site de ce type, nous, on est dans le dur. Avec la mise en place de ce type de projet, on amorce le passage du Web 2.0 au Web² : faire en sorte que le récepteur devienne lui-même producteur d’un système d’informations, voire de services.

 

 

Rendre l'accès aux services le plus facile possible  

 
 

BT. Quels sont vos principaux objectifs ? Quel intérêt les élus de la métropole portent au projet ?
Xavier Crouan. L’un des objectifs est de susciter l’innovation autour des nouveaux usages, des nouvelles technologies, et de créer du lien social grâce à ces pratiques. L’évolution rapide de l’internet mobile dans le monde a pour conséquence l’explosion des attentes des citoyens dans le champ de la mobilité, du temps réel et le besoin de créer de nouveaux services via la téléphonie mobile. Par ailleurs, l’institution doit faire confiance aux entreprises, aux particuliers, pour développer les services dont ils ont réellement besoin. Ils n’ont pas forcement à être destinés à un très grand nombre de personnes, ce que ne peut pas faire une collectivité qui doit s’adresser à tous. Quant aux élus, ils ont été dans une approbation immédiate du projet et portent à 100 % ses objectifs. Ils voient dans celui-ci la possibilité de renforcer un axe important de la relation avec les citoyens : rendre l’accès aux services le plus facile possible et au plus grand nombre. C'est une nouvelle manière de rendre accessible la cité. C'est aussi une manière de recréer du lien social. Sortir c'est s'en sortir….

BT. Un concours va prochainement être lancé sur votre site internet, pouvez-vous nous en expliquer sa teneur  ?
Xavier Crouan. Le concours « Rennes Métropole en accès libre » débutera le 1er octobre prochain pour se terminer fin janvier 2011. Son principe : développer des applications mobiles utilisant l’entrepôt de données et la faire valider par les plateformes. Répertoriées sur data.rennes-metropole.fr, ces applications seront soumises aux votes du public puis, après appréciation d’un jury, les meilleurs services dans les différentes catégories se répartiront une dotation de 50 000 euros. Une condition cependant : le service et l’accès devront être gratuits pendant au minimum 12 mois. Outre le Grand Prix et celui du Public, d’autres prix seront délivrés dans le cadre du concours, dont celui de la créativité et l’innovation pour les entreprises, pour les particuliers et le prix de l’éco-mobilité. De nombreux partenaires nous accompagnent : la Caisse des dépôts et Consignation, la Fing, Rennes Atalante, la Région Bretagne, Kéolis et d'autres devraient suivre tant ce projet est innovant. Ce concours est un accélérateur et doit constituer un point de rupture dans la relation avec le citoyen et dans la création de nouveaux usages issus des nouvelles technologies.

 

 

 


Interview de Xavier Crouan (Rennes) et  Thierry Marcou (Fing) lors du Cap Com '08


e demo banniere

Partager cet article

Repost 0
Published by blog-territorial - dans Trophées e-Démocratie
commenter cet article

commentaires

Attention, le blog a déménagé!

ATTENTION : vous êtes égarés sur les archives de blog-territorial...
Depuis 2011, le blog a déménagé et a continué sa vie ici :

BT.jpg

Editeur

Directeur de la publication : 
Franck Confino 

Texte Libre

   Inscrivez-vous à la newsletter   Contactez-nous

 

auwwwergne.com
Recommandé par des Influenceurs

C'est forcément ici !

 

 

 

Et pour finir...

 

internautes sont égarés ici et trouveront leur bonheur par là !
 

Avril 2006 - Novembre 2010

 

Contrat Creative Commons

Blog-territorial
by Adverbia est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.
Basé(e) sur une oeuvre à www.blog-territorial.fr.