Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 14:23
À l'instar des cinq dernières années, "les voeux des territoires" viennent clôturer une année riche en communication. Près de 600 collectivités locales et territoriales s'inscrivent chaque année à ce concours faisant de celui-ci l'un des "plus grands événements du monde local", comme nous confie Frédéric Duval, directeur de Territoires Publics et chef d'orchestre  de ce  concours. Qui détrônera la ville de Dijon, lauréate du Grand Prix 2009?


VDTerritoires.png


Dijon-vignetteLa carte de voeux représente la "face émergée de la communication publique" et devrait davantage être mise en valeur. Chaque année, onze prix sont remis aux collectivités qui auront réussi à séduire, par leur originalité, les membres du jury, composé des partenaires du concours dont fait partie l'équipe de blog-territorial depuis la première heure. En plus du Grand Prix et du Prix spécial du Jury, il existe une catégorie pour chaque type de collectivités locales, les petites, moyennes ou grandes villes, départements, régions, communautés de communes ou communautés d'agglomération et un prix récompensant les cartes dans la catégorie multimédia et photo.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 5 février 2010. Il suffit simplement d'envoyer deux exemplaires de votre carte de voeux à  :
MVT - Forum pour la gestion des villes - 59 rue de la Boétie 75008 Paris

 

En vidéo, la remise des prix de l'édition 2008

 

Renseignements disponibles sur le site de l'organisation.

Les noms des heureux gagnants arriveront courant mars prochain.

Envoyez vos meilleurs voeux !

Repost 0
Published by blog-territorial - dans Actualités
commenter cet article
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 15:25
par Dominique Paulin

Mardi 15 décembre, direction le Cabaret Sauvage, lieu de l'évènement de l'année (en dehors de Cap'Com, bien sûr) pour tous les communicants des collectivités territoriales de France et de Navarre (et même des Dom-Tom) : la remise des Labels 2010 Villes Internet.


202_panneau_5-_2010.jpgAprès avoir serré quelques mains de confrères et d'élus connus ou reconnus, je pars à la découverte des innovations qui devraient faire de nous de meilleurs communicants territoriaux, en piquant les idées de ceux qui les ont eues avant nous. Plus sérieusement, quelques ateliers ont retenu mon attention : les Isérois de Saint-Martin d'Hères pour le Concours “Créativité et TIC” 2010 et ceux d'Echirolles pour "Démarches à chaque événement de vie, Echirolles poursuit ses efforts pour offrir un Internet", puisque nous sommes voisins. L'atelier "Services publics mobiles" de Notre Dame de Gravenchon m'a énormément interressé car c'est un des projets du service com de Fontaine et je voulais savoir comment ils procédaient.

091215 VILLES INTERNET2009 008 BDEF

Autre atelier important pour moi, celui d'AgoraWebTv, la télé citoyenne, que la commune de Saint-Laurent-Blangy a mis en place en partenariat avec l’AAS (Association d’Animations Scientifiques). Fontaine possédant une télé locale et un projet de WebTv étant dans les cartons, je désirais connaître les motivations et le cheminement qui va de l'idée à la concrétisation du projet, puis au fonctionnement de celui-ci.

091215 VILLES INTERNET2009 141
La table ronde
Source : villes Internet

Après 3 heures environ (contre plus de 6 l'an passé), il était temps de passer à la table ronde, menée par Florence Durand-Tornare, la grande prêtresse de l'association Villes Internet (ceci dit sans aucune moquerie, je loue au contraire sa persévérance d'année en année). Etaient présents pour débattre du sujet "Lien social, solidarité, interactivité, les villes créatrices d'usage", Bernard Benhamou, délégué aux usages de l'Internet, Bruno Bourg-Broc, président de l'association des maires des villes moyennes, Vanik Berbérian, président de l'association des maires ruraux, Gildas Laeron, conseiller municipal aux NTIC de Grenoble, et Emmanuel Eveno, président de l'association Villes Internet. Trois quarts d'heure de discussion où tout le monde ressasse des lieux communs, explique ce que l'assistance sait déjà. Je vous renvoie à la vidéo  afin que vous vous fassiez votre propre opinion.

091215 VILLES INTERNET2009 099
Enfin, la remise des labels. Je me suis rendu compte que certaines régions, la Bretagne, le Nord-Pas de Calais, par exemple, ont beaucoup de villes affiliées à l'association. Vint le moment des remises de 4 et 5 arobases aux collectivités décrites par Emmanuel Eveno comme représentant le dessus du panier en matière de site Internet. A l'annonce du nom de ma commune, je monte discrètement sur la scène pour recevoir des mains de Mr Benhamou le tableau 4@ 2010.

091215_VILLES_INTERNET2009_291.jpg
Les Lauréats 4 et 5 @ des Labels 2010 Villes Internet
Source : villes Internet

Au final, je ne regrette bien sûr pas d'être venu, j'ai vu des choses intéressantes, rencontré, revu des collègues ou élus qu'on ne revoit que là. La formule de cette journée a déjà été améliorée par rapport à l'an passé, cela dure moins longtemps, cela permet donc aux collectivités éloignées de Paris de venir sans se lever à l'aube. Il faudrait maintenant que la table ronde soit carrément supprimée car elle ne sert pas à grand chose, au profit peut-être de la présentation par des élus de leurs innovations, ou alors qu'elle soit remplacée par un débat, un vrai débat, dans lequel le public pourrait intervenir, comme cela se fait au Cap'Com.

Autre modification souhaitable, le changement de lieu serait à mon avis une bonne chose, tout ne se fait pas à Paris et même si j'adore cette ville, décentraliser cette remise des labels serait un élément qui contribuerait à la faire grandir.

Rendez-vous l'an prochain pour la remise des labels 2011.
Repost 0
Published by blog-territorial - dans Tribune
commenter cet article
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 13:19
Mon premier fait 130m2 et marque l'entrée sud de la commune de Beaumont et de la Communauté d'agglomératon de Clermont-Ferrand, en Auvergne. Mon second permet de favoriser les liens sociaux. Mon tout est une peinture monumentale achevée récemment par l'artiste peintre Guillaume Bottazzi.


Guillaume-BottazziAvec cette peinture abstraite de 13m x 10m, qui offre un terrain d'expression à l'art en milieu urbain, Guillaume Bottazzi n'en est pas à son premier coup d'essai. Il a déjà signé une vingtaine d'oeuvres sur sites spécifiques, tandis que son travail est exposé aux quatre coins du globe, des Etats-Unis au Japon en passant par la Russie ou encore l'Afrique du Sud.


PICT0018

Au-delà de l'impact visuel, ce travail d'artiste revêt une triple dimension :

- Evénementielle : au travers de cette peinture, c'est tout le quartier qui s'ouvre à la culture et sur la ville, tandis que Beaumont donne à voir une porte d'entrée originale et attractive


- Pédagogique : d'une part, des stagiaires et des formateurs peintres en bâtiment sont intervenus lors de la préparation de la façade, d'autre part, l'artiste a autorisé de nombreuses visites durant son travail.


- Socio-culturelle : une des ambitions de cette action est de sensibiliser de nouveaux publics à l'art et à la culture, notamment en leur permettant de se questionner, mais aussi grâce à des actions de médiation culturelle. A titre d'exemples, les enfants du Centre de Loisirs de Beaumont ont réalisé, en présence de Guillaume Bottazzi, une grande peinture collective, tandis que la maison de retraite des Charmilles a organisé des rencontres entre l'artiste et ses résidents. L'association "Cultures du coeur" a joué un rôle fédérateur auprès du tissu associatif local. 

vidéo

Réalisée sur un mur de l'AFPA (Association nationale pour la formation professionnelle des adultes), cette oeuvre est une commande artistique du Ministère de la Culture avec le soutien du Conseil général du Puy-de-Dôme, du Conseil régional d'Auvergne, de la Communauté d'agglomération de Clermont Ferrand et de la ville de Beaumont, sponsorisée par Maestria (peinture) et l'entreprise Duguait (échafaudages).

Pour tout renseignement complémentaire, rendez-vous sur le site www.guillaume.bottazzi.org
Repost 0
Published by blog-territorial
commenter cet article
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 17:56
par Luc Bernard

Créé en 2004, Facebook dépasse aujourd'hui les 350 millions d'utilisateurs. Plus de 11 millions de français y sont inscrits! Dépassé par ce succès fou, la plate-forme en devient difficilement contrôlable et les dérives s'y intensifient. Ces dernières, plus ou moins cocasses, montrent de manière publique une utilisation de la plate-forme très différente de celle prévue à l'origine. D'une part, ce réseau social offre une véritable caisse de résonnance aux jugements de valeur et insultes avec parfois l'apparition de groupes extrémistes. D'autre part, Facebook mélange sphère professionnelle et vie privée parfois aux dépens des utilisateurs de la plate-forme.



Rapide et efficace pour développer son environnement social, Facebook semble aussi l'être pour diffuser toutes sortes d'informations parfois très comiques. Théoriquement interdit pas les articles 3.7 et 3.10 des conditions Facebook, nul ne semble prêter attention à la nature de certains groupes. Parmi ceux-ci, citons par exemple ceux à consonance homophobe. Avec l'assurance d'être publié sur un réseau composé de plus de 300 millions d'utilisateurs, pourquoi se priver? Nicolas Canut, lycéen qui cherche à faire bannir ces groupes homophobes de la plateforme tente de sensibiliser les internautes sur ces dérives.




Autrement, si vous êtes plus extrémiste qu' homophobe, ce n'est pas un problème. Facebook n'est qu'une image de la société, il existe donc déjà des groupes pour cela. Le président de la république, Nicolas Sarkozy, est fortement caricaturé voire dénigré, notamment avec plusieurs demandes de mise à mort par guillotine. L'intéressé appréciera sans doute ! Si l'on suit l'actualité de Facebook, tout cela paraît bien normal !




Autre illustration cette fois risible des dérives de Facebook: "l'affaire Kevin Colvin". Il s'est vu "offrir" un billet direct pour pointer au pôle emploi car il a vraisemblablement oublié que son patron se trouvait dans ses contacts. Ce dernier n'a pas apprécié d'apercevoir le profil "Super Soirée" de Kevin, alors que celui-ci était sensé être en "urgence familiale".


Big Brother is watching you !


Le statut n'est pas le seul danger sur Facebook. Les entreprises se font également un malin plaisir d'épier les photos Facebook de leurs employés afin de découvrir leurs éventuels faux pas. "Big Brother is watching you" ! Dans la veine du re-make du roman "1984", pointant du doigt la menace d'une société totalitaire contrôlant les moindres faits et gestes des citoyens, il est fort imprudent de poster des photos sur ses vacances aux sports d'hiver alors que le dit employé de la société est officiellement en "arrêt maladie" pour dépression. Amusant mais bien réel comme en témoigne Flavien Neuvy sur Paperblog.

 


La méfiance est par conséquent de rigueur concernant cette plate-forme, car les compagnies d'assurances y vont aussi de leur ingérance dans la sphère privée de leurs adhérents. En créant des profils sous des noms lambda, les assureurs vont eux aussi exploiter le réseau pour espionner leurs assurés. Mieux vaut donc éviter de publier des photos en compagnie de son conjoint lorsqu'on demande des allocations à son assureur parce qu'on élève des enfants seuls, comme nous le rèvele le Figaro du 25 novembre 2009.

Malgré ces dérives, il est quand même remarquable de constater la manière dont Facebook a explosé en cinq ans. Mais ce qui étonne, c'est le manque de réactivité des fondateurs en ce qui concerne les débordements. Car lorsque l'on sait qu'ils ont réussi à faire passer leur "petit réseau scolaire" en un véritable "réseau des réseaux", leur réaction face aux problèmes fait contraste. Devant ce "boom" médiatique, les fondateurs se doivent donc de prendre leurs responsabilités. D'autant plus que le rythme de développement de la plateforme ne fait que s'intensifier, à l'heure où celle-ci est en passe de devenir les nouvelles "pages jaunes du Web 2.0".
Repost 0
Published by blog-territorial - dans Tribune
commenter cet article
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 15:59
Suite de la série de podcasts réalisée à l'occasion du Forum de Cap'Com 2009. Au menu, retrouvez les entretiens menés pour blog-territorial : Philippe Bertrand, Gilles Poux, Gérard Lombard, Ruedi Baur, ainsi que l'entretien croisé avec Chantal Favre et Michael Boumendil.


logo-capcom.jpg

Philippe Bertrand, le président du jury des Grands Prix Cap'Com 2009, a remis le Cap'Com d'or à la campagne anti-discrimination de La Courneuve. Le journaliste de France Inter a été sensible au film militant qui visait à combattre l'image de ville ghettoisée de La Courneuve. Redonner la parole aux habitants, via les microtrottoirs et images d'archives, c'était d'une certaine façon porter un autre regard sur La Courneuve, construire une "image plus juste et réelle" de cette ville.


Gilles Poux, Maire de La Courneuve, fraîchement récompensé du Cap'Com d'or, a tenu a remercier le jury pour ce "Grand Prix courageux" décerné à une campagne "fortement engagée politiquement". Selon Gilles Poux, cette distinction pour "La Courneuve porte plainte" a le mérite d'ouvrir le débat sur le traitement médiatique et politique des quartiers populaires.





Entretien croisé avec Chantal Favre, directrice de la communication AFPA Auvergne, et Michael Boumendil, Président de Sixième Son, autour de la relation entre l'identité sonore et les collectivités territoriales. Pour Michael Boumendil, "l'identité sonore est une expression de ce qu'on est" et, par conséquent, qui "reflète l'identité d'une collectivité".



Cap'Com 2009 : Itv C. Favre et M. Boumendil
envoyé par Monsieur_Territoires. - L'actualité du moment en vidéo.



L'Europe était au Cap'Com 2009. Gérard Lombard, responsable Relais et Réseaux à la Commission européenne, a montré l'importance des multiples réseaux de l'Union européenne dans la vie quotidienne des citoyens. Il a ainsi présenté aux micros de blog-territorial les projets des pavillons bleus pendant la période estivale, Erasmus et aussi le service volontaire européen pour favoriser les échanges. 





Ruedi Baur, directeur de l'institut Design2Contexte-Zurich, est revenu sur le rôle du design dans l'espace urbain. Egalement designer, il défend le concept de "design territorial" et souhaite réintroduire la poésie et la créativité dans le domaine du design afin de revaloriser certains lieux délaissés dans les villes. 



Repost 0
Published by blog-territorial - dans Cap'Com 2009
commenter cet article
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 16:46
Retrouvez l'ensemble des entretiens réalisés par Franck Confino, directeur de l'agence adverbia, à l'occasion du 21ème Forum Cap'Com 2009. Cette série de podcasts sera diffusée en 2 temps. Au programme de ce lundi 14 décembre : Martin Hirsch, Thierry Vedel et Richard Collin, Laure Déroche, Jean-Christophe Victor et Fabrice Van Borren se prêtent au jeu des questions-réponses pour blog-territorial. 


logo-capcom.jpg


Invité spécial du Forum Cap'Com 2009, Martin Hirsch est revenu sur la méthode à adopter pour une communication politique intelligente. Comment associer les citoyens concernés par les mesures du revenu de solidarité active (RSA)
mises en place ? Le Haut-commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté et à la Jeunesse s'est fait l'avocat de la démarche participative et de la proximité avec les acteurs territoriaux.



Cap'Com 2009 : rencontre avec Martin Hirsch
envoyé par Monsieur_Territoires. - L'actualité du moment en vidéo.



La rencontre entre Thierry Vedel (chercheur au CNRS et au CEVIPOF) et Richard Collin (enseignant à Grenoble Ecole de management, Next Modernity) portait sur les nouveaux enjeux du web 2.0 dans le champ politique : transparence, méthode participative, buzz politique... Le succès de la campagne présidentielle 2008 de Barack Obama est-il un modèle exportable à l'échelle de la politique locale ? 



Cap'Com 2009: rencontre avec Thierry Vedel et Richard Collin
envoyé par Monsieur_Territoires. - L'actualité du moment en vidéo.



Mercredi 2 décembre, les cartes étaient à l'honneur au Forum des communicants publics avec la présence du géopoliticien Jean-Christophe Victor. Quels sont les enjeux de la cartographie dans le domaine de la communication territoriale ? Selon le fils du célèbre explorateur Paul-Émile Victor, "Les cartes sont un bon outil d'aide à la décision, elles permettent de bien réfléchir" aux différentes problématiques locales. Retour sur l'interview du "maître des cartes"...





Fabrice Van Borren, directeur de la communication de la ville de Saint-Étienne, est intervenu durant le Forum au sujet du sport comme vecteur de communication pour changer l'image d'une ville. L'épopée des Verts et le stade mythique de Geoffroy Guichard sont une des preuves vivantes des retombées positives que peut apporter le sport à l'échelle d'une ville.



Cap'Com 2009 : Itv Fabrice Van Borren
envoyé par Monsieur_Territoires. - L'info internationale vidéo.



Enfin, la maire de Roanne et vice-présidente du Grand Roanne, Laure Déroche, a abordé la question de la métropolisation et de ses enjeux, pour les communes, notamment au niveau international, mais aussi sur la manière d'aborder ce sujet complexe avec les citoyens.



Retrouvez les autres podcasts sur blog-territorial dès demain : Gilles Poux, Philippe Bertrand, Ruedi Baur, Gérard Lombard, Michaël Boumendil et Chantal Favre.

 

Repost 0
Published by blog-territorial - dans Cap'Com 2009
commenter cet article
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 18:25
L’association Villes Internet, fondée en 1998 par Florence Durand-Tornare, s’invite à l’Espace événement du Cabaret Sauvage (Paris), où aura lieu, le 15 décembre prochain, la 11ème remise des fameux Labels. Pour s'inscrire à la journée, on se donne cette année rdv sur un réseau social.


Label Villes


Le Label Ville Internet organisé en partenariat avec la Caisse des Dépôts, récompense l’engagement des élus et le travail de l’équipe municipale pour le développement d’une politique internet locale. florence-Durand-Tornare.png Services en ligne, information, accès à Internet, expression et interactivité des administrés, formation, sont quelques unes des initiatives de la politique Internet locale.  Pour cette édition 2009, 224 villes et villages recevront le 15 décembre prochain le label Ville Internet en présence de Nathalie Kosciusko-Morizet, Secrétaire d'Etat chargée de la Prospective et du Développement de l'économie numérique.

(Revoir l'interview de Florence Durand-Tornare, publiée en 2007 sur blog-territorial)




villesinternet.jpgLes Présidents des associations nationales de Maires seront aussi de la partie : Jacques Pelissard de l’Association des Maires de France, Michel Destot de l’Association des Maires des Grandes Villes de France, Bruno Bourg-Broc de la Fédération des Maires des Villes Moyennes de France et Vanik Berberian de l’Association des Maires Ruraux de France. Enfin, Philippe Braidy, Directeur du développement territorial et du réseau de la Caisse des Dépôts, répondra  présent pour cet événement. L'association Villes Internet, plus que jamais présente dans le suivi de l'actualité et le réseau des élus, avait retransmis via sa web TV quelques projets du dernier Salon des Maires et des collectivités locales.


lien social, solidarité, interactivité : les villes créatrices d'usages

Au programme, 3 temps forts rythmeront la journée. Les villes présenteront de 15h à 18h leurs projets au public à l'espace exposition. Puis, une table ronde est organisée en présence de la Ministre et des Présidents d'associations nationales de Maires sur un thème transversal : "lien social, solidarité, interactivité : les villes créatrices d'usages". Les élus sont invités à contribuer à ce débat sur le réseau de la manifestation mis en place à cette occasion: http://reseau.villes-internet.net/space/label2009. Acte III de la manifestatation, la remise du palmarès Villes Internet aura lieu à 19h. Autre nouveauté cette année, LTVI retransmettra en direct la 11ème remise des Labels Ville Internet. Ainsi, les élus et les citoyens pourront suivre en live la table ronde et la cérémonie des trophées sur Internet.  

LTVI.jpg

(Revoir la vidéo
du 10ème anniversaire du rendez-vous Villes Internet 2009 :)


 
Repost 0
Published by blog-territorial - dans Actualités
commenter cet article
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 18:16

Retour sur les 3 jours du Forum de Cap'Com dans la ville du design : Saint-Étienne. Pour ce rendez-vous annuel des communicants publics, ce sont près de 900 participants qui se sont réunis, pour suivre 8 conférences stratégiques, 5 parcours thématiques, 2 remises de prix, 1 soirée de Gala et des tweets en cascade. C'est la première année que le Cap'Com tweete et la palme du cyber Cap'Com revient à Jean-François Legat.




 A l’heure du sommet de Copenhague sur le changement climatique et de la crise financière qui est encore dans toutes les têtes, Dominique Mégard, la déléguée générale du Cap’Com, ne s’y trompait pas en pariant sur ce slogan en guise d’édito de ce 21ème Forum de Cap’Com : « Changer d’échelle, le contexte l’impose ». Dans cette prise de conscience de l’ « urgence environnementale », les organisateurs innovaient pour cette nouvelle édition du Forum en ayant la bonne idée d’instaurer un système de covoiturage réservé pour l’occasion aux participants.


Changer d'échelle, le contexte
 l'impose  


jflegatCommuniquons bien, minimum syndical pour un Forum de communicants publics me direz-vous, communiquons donc via les badges couleurs. Pour faciliter les rencontres, les «néophytes » du Forum étaient visibles d’un badge rouge et pouvaient croiser les habitués de ce rendez-vous (badge beige), ou encore le staff de l’organisation (badge vert) de ce 21ème Forum. Cette communauté de « Cap’comiens » pouvaient se retrouver pour échanger à l’espace partenaire, mais aussi autour d’un pot, au célèbre bistrot de la com'.


Après les visites urbaines sur les thèmes du design ou de l'eau, conférences, ateliers, carrefours numériques ont rythmé la 2ème journée. Le fils du célèbre explorateur Français, Paul-Émile Victor, a ouvert cette journée de réflexion. avec un amphithéâtre plein à craquer. Jean-Christope Victor, a revisité le magazine le « Dessous des Cartes », pour essayer de décrypter, entre autres, les territoires administratifs du mille-feuille institutionnel hexagonal. Jean-Marc Lesaulnier, directeur de la communication de la région Auvergne, a notamment apprécié sa démonstration sur le surprenant rapprochement entre les cartes régionales et celles des diocèses.


2ème journée du Forum Cap'Com 2009




La journée s'est terminée en beauté avec une séquence sport et émotion. Les « Cap’comiens » les moins frileux pouvaient réaliser un de leurs rêves : fouler la pelouse du stade mythique de Geoffroy Guichard en compagnie d'un ancien joueur de l' A.S. Saint-Étienne Patrick Revelli. La soirée au Chaudron, en un mot : conviviale avec vue sur le stade et une partie de la ville illuminée. Petits fours, champagne et soirée de gala étaient bien sûr du programme à Saint-Étienne; sans oublier les parties de baby-foot  mémorables pour certains, je ne citerai pas de noms, dans les salons du stade Geoffroy Guichard.


La 3ème journée a elle aussi été bien remplie avec 2 temps forts. Du côté des tables rondes, le Haut-commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté et à la Jeunesse s'est prêté au jeu des questions-réponses lors d'une séance plénière. L'invité spécial du Cap'Com 2009, Martin Hirsch, a expliqué la méthode adoptée en termes de communication pour la mise en place du revenu de Solidarité active (RSA). Actualité brûlante, la réforme des collectivités territoriales s’est invitée dans cette 3ème journée du Forum Cap'Com 2009. René Souchon, Président du Conseil régional d'Auvergne, Pascal Perrineau, politologue, ou encore Philippe Velletoux qui est membre du Conseil économique, social et environnemental, ont ainsi évoqué lors de ce grand débat Cap'Com les questions d'enchevêtrement des compétences, du financement des collectivités, mais aussi de la nouvelle gouvernance à l'échelle locale.


3ème journée du Forum Cap'Com 2009



Retrouvez prochainement sur
blog-territorial le grand débat sur la réforme territoriale et l'intégralité des podcasts en compagnie des acteurs et des intervenants qui ont fait le Forum Cap'Com 2009 :

  • Phillipe Bertrand, journaliste à France Inter et Présidentdu jury
  • Gilles Poux, Maire de La Courneuve
  • Jean-Christophe Victor, géopolitologue, animateur de l'émission le "Dessous des CArtes" sur Arte
  • Ruedi Baur, designer, directeur de l'Institut Design2ContextZurich
  • Thierry Vedel, chercheur CNRS, CEVIPOF - centre de recherches politiques de Sciences Po / Richard Collin, enseignant à Grenoble Ecole de Management, Next Modernity
  • Martin Hirsch, Haut-commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté, haut-commissaire à la Jeunesse
  • Laure Déroche, Maire de Roanne, vice-présidente de Grand Roanne agglomération
  • Fabrice Van Borren, Directeur de la communication de la ville de Saint-Etienne
  • Michaël Boumendil, Président de Sixième Son
  • Gérard Lombard, Responsable Relais & Réseaux à la Commission européenne

Repost 0
Published by blog-territorial - dans Cap'Com 2009
commenter cet article
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 18:15
L'Auwwwergne fait des émules dans la compétition impitoyable des meilleures opérations de communication de 2009. La campagne de communication originale organisée par le Conseil régional d'Auvergne, vient de remporter un nouveau trophée. Etat des lieux de ce succès...


Le Palmarès des Grand Prix Cap'Com 2009




Le jeudi 23 octobre dernier, l'Auwwwergne s'est vu décerner le Trophée Français du Forum mondial de l'e-Démocratie organisé par la ville d'Issy-les-Moulineaux. Ce rendez-vous annuel des professionnels de la communication politique et publique a récompensé l'initiative numérique du Conseil régional d'Auvergne. L'idée : parier sur les auvergnats pour faire parler de leur territoire autrement que sous la seule "image d'Épinal" des volcans d'Auvergne, via Auwwwergne.com. Premier réseau social régional numérique adossé à une plateforme de blogs, la singularité de ce média collaboratif tient au fait qu'elle n'est pas institutionnelle. Dans la continuité de cette opération, l'émission de web réalité l'Auwwwergne de la tentation, relevait le défi de l'attractivité du territoire et du dynamisme numérique de la région.


1er réseau social régional numérique 


De manière analogue,  jeudi 26 novembre, le Conseil régional d'Auvergne et l'agence adverbia se voyaient attribuer le prix spécial du jury aux Grands Prix de L'UJJEF. Cet événement célèbre depuis 1986 l'originalité et la qualité des campagnes de communication des entreprises et des collectivités territoriales. Pour cette édition 2009, le jury a tout particulièrement apprécié une campagne de com décalée qui a fait le buzz. Antoine Sire, Directeur de la Communication de Marque et Qualité de BNP Paribas et Boris Eloy, Président de l'UJJEF-Communication et Entreprise et Directeur de la Communication de Servair, animaient cette soirée de gala au Cirque d'Hiver Bouglione à Paris.


Le Grand Prix Cap'Com catégorie "Promouvoir son territoire"



Enfin, l'Auwwwergne sélectionnée pour le prix du public Cap'Com dans la catégorie "promouvoir le territoire" a également conquis le jury. Lieu de rencontres et de réflexion réunissant élus, journalistes, directeurs de la communication et universitaires, le 21 ème Forum de Cap'Com  s'est réuni à Saint-Étienne sur le thème : "Changer d'échelle". L'Auwwwergne, tout juste auréolée de ces 3 prix, confirme son statut de meilleure campagne de promotion du territoire de 2009.



 
Mise à jour du 14 / 12 / 09

Un nouveau prix s'ajoute au palmarès de l'Auwwwergne. A l'occasion de la 6ème édition du festival des Interconnectés de Lyon, l'Auwwwergne s'est vu récompensée dans la catégorie "Label Territoires Innovants".


label territoires innovants

 
 


Repost 0
Published by blog-territorial - dans Cap'Com 2009
commenter cet article
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 15:44
Mardi 1er décembre, la toute nouvelle Cité du Design de Saint-Etienne a accueilli la 21ème Cérémonie des Grands Prix Cap’Com, afin de récompenser 9 collectivités territoriales et organismes publics pour leurs stratégies et opérations de communication publique. Pour ce cru 2009, le Jury, présidé par Philippe Bertrand, journaliste à France Inter, n’a pas hésité à se montrer engagé et à récompenser des campagnes militantes.


Le premier grand vainqueur de ces Grands Prix est sans doute le Cap’Com lui-même. Près de 150 candidatures ont été reçues, donnant du fil à retordre au Jury qui a délibéré pendant plus de 6h pour choisir les gagnants. La tendance de 2009 était au pragmatisme et à la pertinence, tandis que les outils Internet et vidéo prenaient une place de plus en plus centrale, selon Dominique Mégard, déléguée générale de Cap’Com.

Lauréate du prix  "Faire comprendre l’institution", l’URSSAF Midi-Pyrénées a séduit le Jury grâce à une communication décalée et utilisant des supports aussi originaux que des cannettes, pour rajeunir l’image de l’institution. 

La ville de Saint-Étienne-du-Rouvray a été gratifiée dans la catégorie "Accompagner projets et chantiers" pour son opération "On appelle ça de l'humanité". Un livre mémoire a été créé, consacré à un quartier en rénovation urbaine et nourri des témoignages des habitants. Un ouvrage de qualité tant par les illustrations que par le pari de la "mémoire" des habitants.

La Fondation Abbé Pierre  et son opération "hiver 08" ont été récompensées dans la catégorie "Faire évoluer les comportements au titre de la citoyenneté". Le Jury de Cap'Com a tout particulièrement apprécié la sensibilisation sur la question d'actualité de la sur-occupation des logements. Laurent Setton, membre du Jury, a félicité le côté créatif de la campagne et ses supports qui interpellent le citoyen et les pouvoirs publics sur cette problématique.

La Communauté d'agglomération d'Aubagne s'est vue décerner le prix "Faire évoluer les comportements au titre du développement durable". "Liberté, égalité, gratuité" : une campagne sur un ton militant dont l'objectif est de défendre la gratuité des bus dans la Communauté d'agglomération. Le choix du lauréat a été longuement débattu parmi les membres du Jury confrontés à une interrogation sur la place et le rôle de la communication dans ce genre d'opération.

Avec son concept drôle  et dans la continuité de ses précédentes innovations web 2.0, le Conseil régional d'Auvergne remporte le prix "Promouvoir le territoire". Auwwwergne.com, la plate-forme de blogs adossée à un réseau social et l'Auwwwergne de la Tentation, émission de web réalité insolite, ont conquis le Jury. 

"La démocratie locale à Strasbourg" a été primée pour la catégorie Cap'Com "Animer son territoire". Une communication qui s'appuie sur un visuel simple et pertinent, repris sur des affiches placardées dans toute la ville. En un mot : une initiative efficace

Le prix Anacej, remis par un jury  de jeunes, a été atribué au syndicat interdépartemental pour l'assainissement de l'agglomération parisienne pour l'opération intitulée: "L'eau est un trésor". Le film d'animation destiné aux enfants qui promeut le message de la qualité de l'eau retrouvée a beaucoup plu au Jury pour sa pédagogie.

Enfin, le Cap'Com d'or revient à la ville de La Courneuve pour son film militant visant à combattre son image de "ville de banlieue", chargée de préjugés. "La Courneuve porte plainte devant la Halde" privilégie la parole des habitants via des micro-trottoirs. Gilles Poux, maire de La Courneuve, a voulu remercier le Jury pour "ce prix qui témoigne d'un certain courage". C'est la 1ère plainte collective, urbaine et sociale, déposée devant la Halde qui est mise en lumière.




Repost 0
Published by blog-territorial - dans Cap'Com 2009
commenter cet article

Attention, le blog a déménagé!

ATTENTION : vous êtes égarés sur les archives de blog-territorial...
Depuis 2011, le blog a déménagé et a continué sa vie ici :

BT.jpg

Editeur

Directeur de la publication : 
Franck Confino 

Texte Libre

   Inscrivez-vous à la newsletter   Contactez-nous

 

auwwwergne.com
Recommandé par des Influenceurs

C'est forcément ici !

 

 

 

Et pour finir...

 

internautes sont égarés ici et trouveront leur bonheur par là !
 

Avril 2006 - Novembre 2010

 

Contrat Creative Commons

Blog-territorial
by Adverbia est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.
Basé(e) sur une oeuvre à www.blog-territorial.fr.