Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2007 5 02 /11 /novembre /2007 00:00
Blog territorial, le livre collaboratif


Dans cette troisième section, on s'interrogera sur la blogosphère française, notamment sa place dans le monde, sa pérennité... On amorcera enfin le second chapitre consacré au blog territorial, avec le témoignage de Georges Blaszczyk, directeur général des services de la ville de Pfastatt (Haut-Rhin), premier prix du blog citoyen en 2006... dont un extrait avait déjà été publicié ici.


  En aparté, dans ce petit passage sur le Web 2.0, Technaute n'a-t-il pas tout dit ? « L’intérêt est de faire passer le web à un niveau supérieur. Depuis les débuts, ce dernier n’a fait que reprendre l’ordre séculaire des choses, sans rien y changer. En ce sens, il n’est autre chose qu’un immense centre documentaire qui obéit, pour l’essentiel, à la logique de toutes ces bibliothèques que j’ai fréquentées depuis qu’on m’a appris à lire. Prenez ce site-ci, Technaute.com. Tout aussi intéressant soit-il, il n’est qu’un magazine traditionnel que la presse entretient en ligne pour l’usage de ses lecteurs. Grosso modo, l’info y est présentée comme elle l’était au XIXe siècle : gros titre, photo et substance textuelle. Mais avec le Web 2.0, une dimension plus sociale apparaît : tous les utilisateurs/visiteurs d’un site obéissant à ce concept contribuent à l’améliorer et à le compléter. Ainsi, Wikipédia sait de plus en plus de choses et Flickr a de plus en plus de photos (…) ».



Télécharger le PDF

  Pour contribuer à cette mise à jour, vous pouvez enrichir la section avec une proposition de texte, une idée ou simplement critiquer, débattre, laisser un commentaire ! A vous de voir... Ce fichier n'est plus disponible en téléchargement.

  Si vous avez raté le début...


Le dessin de Dominique :

section03.jpg

Dominique n'ayant pas rendu sa copie à temps cette semaine (le vilain !), nous "recyclons" ce (bon) vieux dessin :




Voir l'article précédent Voir l'article suivant


Vote des lecteurs sur blog-territorial

Cliquez pour envoyer un commentaire audio

Partager cet article

Repost 0
Published by blog-territorial - dans Le livre
commenter cet article

commentaires

Isabelle Hache 16/12/2007 15:08

C'est une réflexion avec laquelle je ne suis pas forcément d'accord, car aujourd'hui il est impossible, et serait une erreur, de qualifier un blog dans une seule et même catégorie : "un blog".C'est comme si l'on mettait tous les livres dans le même genre littéraire, "un livre". Idem pour les magazines, pour les émissions de télévision, les journaux...Le blog, s'il est encore récent, a quand même beaucoup évolué et il ne faut pas rester bloqué sur Skyblog.Le blog a ceci d'intéressant de refléter notre société, du moins pour ceux qui ne sont pas dans la fracture numérique. Alors oui, nous trouverons diffamations, dénigrements, et j'en passe. Mais pas plus qu'ailleurs... Les forums en sont remplis, les débats publiques également, les pamphlets, les émissions satiriques, et j'en passe. Qu'est-ce qui change ? Rien hormis que la parole est donnée à tout un chacun et qu'il se sent plus libre de l'exprimer ou tout du moins a trouvé un support de communication où il pense pouvoir être entendu par ses pairs.L'expérience montre que celui qui s'attaque à autrui sans argument et en oubliant le minimum de courtoisie , est souvent très mal perçu, ignoré et souvent écarté par les autres blogueurs et lecteurs. Il y a une certaine philosophie qui règne dans la blogosphère. Le novice l'apprendra parfois à ses dépends, mais il devra tôt ou tard s'aligner à la nétiquette.L'image du blog évolue peu à peu. On ne peut changer un journal intime en un journal d'information personnalisée en un coup de baguette magique. Beaucoup de bruit lors des premières affaires de faits divers autour du blog. Voilà ce qu'en a retenu en premier lieu le grand public. Aujourd'hui tout est différent, du moins dans son évolution et son usage. Petit à petit le public prend conscience de ces transformations et de ce nouvel usage, avec une approche bien plus professionnelle pour certains, ou une information personnelle bien plus structurée. Exit les blogs d'ado boutonneux en mal d'identité. Ce n'est plus l'image première. Et si elle persiste encore, cela ne devrait plus durer...Le blog a comme particularité d'être tenu par un auteur voire plusieurs mais sous une même enseigne. Quelle qu'elle soit. Il s'agit donc de propos d'une personne ou d'un groupe bien défini. Peut-on l'opposer à un site institutionnel ?Non, car la démarche est tout à fait différente et je dirai même n'a rien à voir.On ne va pas rentrer dans le détail des utilisations des sites et blogs pour une entreprise car ce n'est pas ici le propos.Prenons plutôt exemple avec un site officiel d'une commune et un blog tenu par... le maire ? Oui, pourquoi pas. Ses opposants ? également. Ses administrés ? Oui aussi.Peut-on réellement trouver le même contenu sur un site officiel que sur un blog ? Non, définitivement non. Le site n'est pas fait pour cela et se doit d'offrir outre les services de toutes municipalités, une information institutionnelle, cadrée. Ce qui n'empêche pas l'ouverture d'un blog à de fins bien plus... démocratiques dirons-nous.La réactivité n'est pas la même, les usagers ne sont pas les mêmes également. Pour faire plus court, car je vois que mon texte s'allonge... Un blog n'est pas un site. Un site n'est pas un blog. Ce n'est pas le même usage. Celui ou celle qui l'utiliserait aux mêmes fins qu'un site se cassera le nez très vite !Blocage ? Je ne suis pas d'accord !L'information que l'on recherche, le débat que l'on souhaite ou non, la personnalité recherchée ne se retrouveront pas forcément au même endroit.Je veux une information institutionnelle ?Je vais sur le site.Je veux une réactivité, un échange, une personnalitéJe vais sur un blogFaut-il attendre que tout le monde en prenne conscience avant d'ouvrir un blog ?Ou l'ouvrir dès à présent pour montrer son ouverture et sa capacité à percevoir les usages futurs tout comme son aptitude à s'adapter aux nouvelles technologies qui appartiennent plus que jamais à la génération Y ?Trop de blog tue le blog...Hmmm... J'espère sincèrement que nos élus n'auront pas l'idée saugrenue d'ouvrir plusieurs blogs en leur nom. En dehors des cas spécifiques de certaines collectivités qui les ont regroupés par thématique. Mais il y a toujours un seul blog pour la même thématique.Donc si je cherche le blog du maire, je ne suis pas obligée de traverser toute la blogosphère pour le retrouver. Il n'y en a qu'un seul. Et si les blogs "personnel, type journal intime" ne m'intéresse pas, et bien je n'y vais pas !

Stéphane 06/12/2007 16:24

erratum, le commentaire précédent n'est en aucun cas de monsieur territoire mais bel et bien de Stéphane. A bon entendeur.SF

Monsieur_Territoires 06/12/2007 16:05

Si les français sont friands de blogs, il faut aussi remarquer pour beaucoup le blog n'est qu'une chose vile, sans trop de sérieux dans ses contenus... un jeu d'ado... une occupation d'un week-end. L'image que l'internaute moyen a du blog n'est pas des plus valorisantes. On s'attend sur le net à trouver du contenu, de l'info et finalement on s'épanche beaucoup. on commente, on dévalorise ou on flatte, c'est selon... on "forumise" beaucoup... Les ados fabriquent des blogs à la chaîne... Et ce qui surprend, c'est que ce support ne trouve toujours pas grâce aux yeux des uns et des autres de façon aussi concrête qu'un site. On sera toujours plus méfiant à l'égard du blog de telle ou telle marque mais on prendra moins de recul sur un site institutionnel.La blogosphère, c'est aussi toujours plus de contenus échangés, de vidéos, de photos laissées en patûre au premiers surfeurs venus puisque les "clics droits" ne sont pas toujours désactivés... Mais si l'on se ballade sur les réseaux de blogs (skyblog dont j'ai oublié le nouveau nom pour les plus jeunes jusqu'à overblog pour des cibles plus """""sérieuses""""", entre autres), on constate que les contenus ne varient pas souvent d'un blog à l'autre, bien que les sites-blogs perso soient un tantinet à exclure de ma généralisation. Les blogs sont le reflets des maux du moment, des mots de l'instant ou des modes de la semaine... Et tous se suivent invariablement... plus encore sur skyblog ce me semble. La rue debarque sur la toile et crée des pôles urbains, scolaires, universitaires, amicaux, etc. sur le net. On y revit ce qu'on a déjà vu , vécu, on analyse tout et rien, tous et personne. Du compliment à la diffamation, tout y passe...L'image, donc, que l'on peut avoir de la blogosphère ne serait-elle que noire ? Non, à l'évidence. Participativité, échange, contacts, retrouvailles, que sais-je encore...? Démocratie pour les blogs politiques, confrontation d'idées, débats, sur le BT par exemple...Le problème se posait en ceci que ces sites "sérieux" n'étaient pas les plus vus, lus, entendus jusqu'à une récente éléction qui fit bel et bien exploser les statistiques de fréquentations desdits blogs. Sera-ce un simple effet de mode ?Malgré cela, d'où peut venir ce relatif blocage de nombre d'internautes face à ces supports de comm' ? méfiance? défiance? désintéret , la multiplicité des blogs présents sur la toile recréerait-elle les conditions de la désaffection d'un tel support, en fonction de l'agade devenu classique "trop de blog tue le blog ?

Isabelle Hache 18/11/2007 06:42

TNS Sofres a publié une étude récemment (fin octobre) sur le Web 2.0 : mythes et réalités- Il y a 62% d'internautes dans la population française- Pour 79% c'est une source d'information- Les blogs n'arrivent pas en tête, ce sont toujours les forums qui ont la côte.- Ce sont les 35-49 ans qui sont les plus présents en tant  qu'utilisateurs (lecteur) mais aussi en tant que contributeurs- au niveau de création de contenu, les blogs ne représentent que 18%. Les sites de réseau communautaire et les forums sont largement en tête.- 2,3 est le nombre moyen de supports par contributeur (la distinction n'est pas faite entre les différents supports de la toile)Pour les contributeurs de blogs : 10% sont assidus, 45% réguliers et 45% occasionnelsLes assidus le sont plus sur les forums que les blogs, ceux-ci attirant plus les réguliers.Question de confiance : les media offline ont encore de beaux jours devant eux. Ils arrivent en tête suivi par les recommandations d'amis, et enfin internet. Sachant que les blogs arrivent loin derrière.On remarque que les utilisateurs et encore plus les contributeurs, deviennent de plus en plus exigeant sur la transparence.MySpace est un site communautaire et certainement pas un blogC'est comme se demander si Facebook est un blog... Même si ce n'est pas la même population.D'accord avec Frédéric, si les commentaires apportent de réels changements et nous forcent à changer ne serait-ce que d'un brin notre position, alors il est préférable de "reposter" sur le sujet, sous un jour nouveau. D'autant qu'il est fastidieux (mais pas insurmontable) d'aller rechercher l'ancien billet à chaque fois. Ce qui permet également d'introduire les autres lecteurs dans la discussion de cette nouvelle perspective.

frédéric cuignet 15/11/2007 09:21

pour myspace, je ne saurais dire en fait. Je pencherait plus pour une définition de "blogs à réseaux", je ne sais pas trop comment dire, mais pour être un gros utilisateur de viadeo et facebook, je trouve que myspace semble plus orienté (en dehors de la particularité liée à la musique autopubliée) vers la publication de notes "one to many" alors que le plus souvent moi j'utilise FB ou viaduc pour joindre quelqu'un.
Pour la question du sujet déterré, pour ma part , il y a un contexte au moment de la création du post, qui est souvent indiqué dedans (aspect personnalisé important selon moi, plus dur avec un blog institutionnel). Reprendre au bout d'un certain temps, c'est faire un rejet, un scion de ce post,et de la contribution avec un contexte qui peut être différent. En fait personnellement je pense que (croise les doigts) si j'avais des commentaires qui reprennent sur un vieux sujet, je reposterais en le mettant à jour en reprenant ma position avec le nouveau contexte.

Attention, le blog a déménagé!

ATTENTION : vous êtes égarés sur les archives de blog-territorial...
Depuis 2011, le blog a déménagé et a continué sa vie ici :

BT.jpg

Editeur

Directeur de la publication : 
Franck Confino 

Texte Libre

   Inscrivez-vous à la newsletter   Contactez-nous

 

auwwwergne.com
Recommandé par des Influenceurs

C'est forcément ici !

 

 

 

Et pour finir...

 

internautes sont égarés ici et trouveront leur bonheur par là !
 

Avril 2006 - Novembre 2010

 

Contrat Creative Commons

Blog-territorial
by Adverbia est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.
Basé(e) sur une oeuvre à www.blog-territorial.fr.